Émotions, corps social et compétences politiques entre époques médiévale et moderne

Le mercredi 5 février 2020

Une conférence de Sophie Wahnich (EHESS), en dialogue avec Piroska Nagy (UQAM)

Dans cette conférence en dialogue, il s’agira de s’interroger sur le rôle des émotions dans l’espace public, en montrant comment les émotions peuvent être considérées comme l’expression de facultés politiques permettant d’agir politiquement de manière variée (ex., résister à l’oppression ou faire surgir sur la place publique un changement déjà en cours, imposer un nouveau rapport de force etc.).
Penser les émotions en rapport avec le corps social et la compétence politique permet ainsi de réfléchir  sur les contextes variés, sur l’émotion comme événement,  sur le traitement – contemporain ou documentaire – de ces émotions mêmes et bien d’autres sujets brûlants. Cette conférence à deux voix permettra de mettre en dialogue deux (voire plusieurs) conjonctures critiques, mises en forme de l’émotion politique, manières d’agir ou de réagir, enfin de traitements documentaires.
Sophie Wahnich est historienne, directrice de recherches au CNRS et membre du Centre de Recherches Historiques (EHESS). Elle a récemment contribué à l’ouvrage collectif Le fond de lair est jaune : comprendre une révolte inédite (Seuil, 2019).
Piroska Nagy est professeure d’histoire médiévale à l’UQAM et membre du GRHS. Cheffe de file de l’histoire des émotions, elle est l’autrice, avec Damien Boquet, de Sensible Moyen Âge. Une histoire des émotions dans l’Occident médiéval (Seuil, 2015). 

Le mercredi 5 février 2020, 14h00 à 16h00

Salle A-6290
Pavillon Hubert-Aquin, UQAM
1255 rue Saint-Denis,
Montréal (Québec)

Pour plus d’informations, contactez-nous

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013