Histoire de la peine de mort avec Pascal Bastien

Histoire de la peine de mort avec Pascal Bastien

[vc_video link= »http://youtu.be/rsrJULhJ3oc » size= »560×315″ full_width= »no » width= »1/3″ el_position= »first »] [vc_column_text pb_margin_bottom= »no » pb_border_bottom= »no » width= »2/3″ el_position= »last »]

Entretien avec Pascal Bastien

Émission du 28 août 2011 de Publications universitaires, Canal Savoir.

« Pascal Bastien, professeur d’histoire moderne à l’UQAM, a épluché les archives les plus sombres de l’histoire judiciaire. Son projet était ambitieux : comprendre la signification sociale de la peine de mort au début de la modernité à Paris et à Londres. Pour lui, la peine de mort telle qu’elle était pratiquée du début du XVIe siècle jusqu’à la fin du XVIIIe siècle ne doit aucunement être réduite à l’acte de punition par la destruction des corps. Cette pratique, très présente à une époque qui ne recourrait que rarement à l’incarcération, était essentielle au maintien du lien social. Voilà la thèse, frappante, qu’il défend dans le livre qu’il a écrit et qui n’aide pas à dormir Histoire de la peine de mort, Paris-Londres, de 1500 à 1800 (Seuil, 2011). »

http://www.publications-universitaires.qc.ca/?p=683

[/vc_column_text]

X