La  découverte de l’ignorance : un corps féminin sans queue ni tête 1521-1546

Le mardi 22 octobre 2019

Une conférence d’Hélène Cazes (Université Victoria)

En 1521, alors que les « nouveaux anatomistes » fondent la connaissance du corps humain sur l’observation et la démonstration de ses parties par la dissection, apparaît sur la scène scientifique une inconnue : la femme. Longtemps défini fragmentairement et comme l’imparfaite copie d’un corps masculin inaccompli, le corps féminin devient l’objet emblématique de l’enquête anatomique. À l’origine de ce que l’historiographie médicale racontera comme « la découverte de l’anatomie féminine », les interrogations de Jacopo Berengario da Carpi (1521), les incertitudes d’André Vésale (1543) et l’indignation de Charles Estienne (1545) mettent en cause les modèles de la tradition, qui ne permettent pas de comprendre cet autre corps. Surtout, ils établissent, comme première étape de leur enquête, la reconnaissance de l’ignorance : cette conférence portera sur son rôle fondateur pour l’élaboration d’un nouvel « esprit scientifique ».

Nourrie en France (ENS, Agrégation de Lettres Classiques, Doctorat ès Lettres) jusque sa venue au Canada en 1995, Hélène Cazes enseigne à l’Université de Victoria depuis 2001. Elle travaille sur l’humanisme au XVIe siècle et dans ses continuations, la tradition classique et ses passations, en des domaines aussi variés que l’histoire du livre, l’histoire de la médecine, l’étude des discours sur l’amitié ou la bibliographie. Elle fréquente fidèlement la famille d’imprimeurs, éditeurs, médecins, écrivains et tout simplement humanistes, les Estienne (Henri II, Charles, Robert, Nicole, Henri I, dans le désordre…). 

Le mardi 22 octobre 2019, 14h00 à 16h00

Salle A-6290
Pavillon Hubert-Aquin, UQAM
1255 rue Saint-Denis,
Montréal (Québec)

Pour plus d’informations, contactez-nous

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013