Les caricatures de vitrines de marchands d’estampes autour de 1800

 

Le vendredi 14 décembre, 12h30-14h00

Une conférence d’Ersy Contogouris

À la fin du 18e siècle, les caricatures et autres œuvres graphiques satiriques sont pour la plupart produites sous forme de feuilles volantes et exposées dans les vitrines des marchands d’estampes. Il existe de nombreuses caricatures datant de cette époque qui nous montrent hommes, femmes et enfants de différents âges et différentes classes sociales s’assemblant devant de telles vitrines afin de regarder et discuter des caricatures qui y sont exposées. Ce motif est fréquent autour de l’année 1800 et mérite qu’on s’y attarde. En effet, nous nous retrouvons dans une sorte de mise en abyme — nous observons des caricatures de personnes qui observent des caricatures — qui nous encourage à réfléchir à notre propre subjectivité et à ce que ces estampes révèlent au sujet des enjeux et procédés de la caricature.


Ersy Contogouris est professeure au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur l’art des 18e et 19e siècles, qu’elle interroge notamment à la lumière des théories féministes, queer et postcoloniales. Ses recherches actuelles se consacrent à l’histoire de l’imprimé, et plus particulièrement à l’histoire de la caricature et de la satire graphique.

Le vendredi 14 décembre, 12h30-14h00

Salle A-6110
Pavillon Hubert-Aquin, UQAM
1255 rue Saint-Denis,
Montréal (Québec)

Pour plus d’informations, contactez-nous

Votre nom (requis)

Votre courriel (requis)

Sujet

Votre message

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013