Les portraits écrits de Robespierre

Le vendredi 15 avril 2016

Une conférence de Marc Angenot

« Sa taille étoit de 5 pieds 2 ou 3 pouces ; son corps jeté d’à-plomb; sa démarche ferme, vive et même un peu brusque; il crispoit souvent ses mains, comme par une espèce de contraction de nerfs ; le même mouvement se faisoit sentir dans ses épaules et dans son col qu’il agitoit convulsivement à droite et à gauche ; ses habits étoient d’une propreté élégante, et sa chevelure toujours soignée ; sa physionomie, un peu renfrognée, n’avoit rien de remarquable ; son teint étoit livide et bilieux, ses yeux mornes et éteints ; un clignement fréquent sembloit la suite de l’agitation convulsive dont je viens de parler; il portoit toujours des conserves. Il savoit adoucir avec art sa voix naturellement aiguë et criarde et donner de la grâce à son accent artésien ; mais il n’avoit jamais regardé en face un honnête homme ».

Le portrait du Tyran, fait par Suard en 1794.

Le vendredi 15 avril 2016, 12h30

Salle A-6290

Pavillon Hubert-Aquin, UQAM

1255 rue Saint-Denis,

Montréal (Québec)

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013