L’identité des femmes du port Bordeaux durant la Révolution française : regard à l’intersection du genre et de la race.

Le mercredi 7 décembre 2016

Une conférence de Pauline Moszkowski (Université de Montréal/Université de Paris I Panthéon-Sorbonne)

Cette conférence proposera de déplacer le regard vers une nouvelle zone géographique – un port colonial – afin de questionner l’engagement politique des femmes dans une perspective nouvelle. Valorisant une analyse scalaire, utilisant plusieurs échelles focales pour interroger un phénomène historique, c’est à travers la présentation de notre projet de recherche doctoral que nous souhaitons questionner l’existence d’une identité particulière des femmes bordelaises durant la période révolutionnaire afin d’étudier la place de l’urbanité, des réseaux et du colonialisme dans la construction des identités de genre et de race. La forte implantation à Bordeaux d’une population noire et créole, fortement intégrée dans les espaces sociaux-politiques, permet de développer une étude approfondie de l’impact de la race sur la politisation des femmes et d’envisager les diverses formes que peut prendre la nouvelle citoyenneté révolutionnaire dans un espace entre territoire national et monde atlantique.

 


Téléchargez l’affiche de l’événement

Le mercredi 7 décembre 2016, 14h00-16h00

Salle A-6290

Pavillon Hubert-Aquin, UQAM

1255 rue Saint-Denis,

Montréal (Québec)

Pour plus d’informations, contactez-nous

Votre nom (requis)

Votre courriel (requis)

Sujet

Votre message

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013