Pour une histoire politique des animaux

Le vendredi 5 février 2016, 14h00

Une conférence de Pierre Serna

Omniprésent, l’animal exprime des choix de société, des hiérarchies, des mutations, des rapports de force différents et des sensibilités changeantes.  À partir du débat scientifique et vétérinaire, du débat philosophique, des archives de police et de la réflexion sur la place de l’animal dans l’économie, cette conférence réfléchira aux rapports hommes-animaux, surtout dans le cadre urbain, à la fin de l’Ancien Régime et durant la Révolution et au-delà. La place de l’animal dans la ville au XVIIIe siècle mérite une histoire politique qu’il reste encore à écrire.

 

Professeur d’histoire moderne à l’Université Paris I – Panthéon–Sorbonne, Pierre Serna est aussi directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF).  Ses travaux réfléchissent à la culture de la violence sous l’Ancien Régime (Croiser le fer, 2002, avec P. Brioist et H. Drévillon) et aux pratiques républicaines pendant la Révolution, notamment sous le Directoire (Antonelle. Aristocrate révolutionnaire, 1997 et La République des Girouettes, 2005).

Le vendredi 5 février 2016, 14h00

Salle A-6290
Pavillon Hubert-Aquin, UQAM
1255 rue Saint-Denis,
Montréal (Québec)

Pour plus d’informations, contactez-nous

Votre nom (requis)

Votre courriel (requis)

Sujet

Votre message

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013