Sortir pour oublier

La capsule vidéo
sera dévoilée
le 8 décembre 2020.

Iconographie : Affiche, Princess Theatre, 1926. Archives de Montréal.

Présenté par Magda Fahrni (UQAM) ___

L’histoire de la nuit ___

Dans l’univers de la Nuit urbaine imaginée par l’auteure Heather O’Neill, Magda Fahrni s’inspire d’un petit sac décoré de perles pour explorer le Québec et le Canada des années 1930, en pleine crise économique. « À côté des files de chômeurs qui se forment le jour devant l’Hôtel de Ville ou la soupe populaire, on trouve les plaisirs nocturnes, tels le cinéma, la salle de danse ou les rêveries de grands bals. On sort pour se distraire, pour s’évader, pour oublier… »

Le GRHS poursuit sa riche collaboration avec le Musée Stewart et participe, nuit et jour, à l’élaboration d’une programmation culturelle capable de réunir la communauté des chercheurs et le grand public dans un esprit d’échanges, de débats et d’inspirations mutuelles. Après Paris en vitrine, le GRHS investit désormais Nuit, la nouvelle exposition temporaire du Musée, dans un entrecroisement de fictions narratives, de culture matérielle et d’histoire culturelle.
X