Traités sur l’histoire (1638-1677) La Mothe Le Vayer, Le Moyne, Saint-Réal, Rapin

Traités sur l’histoire (1638-1677) La Mothe Le Vayer, Le Moyne, Saint-Réal, Rapin

[vc_single_image image= »ype-of-1188″ image_size= »medium » frame= »noframe » full_width= »no » lightbox= »yes » link_target= »_self » width= »1/3″ el_position= »first »] [vc_column_text pb_margin_bottom= »no » pb_border_bottom= »no » width= »2/3″ el_position= »last »]

Sous la direction de Gérard Ferreyrolles
Avec la collaboration de Frédéric Charbonneau, Marie-Aude de Langenhagen,
Béatrice Guion, Anne Mantero, Christian Meurillon et Hélène Michon.

Éditions Honoré Champion

L’histoire comme discipline a donné lieu au XVIIe siècle à une vaste production théorique en grande partie oubliée. On donne ici pour la première fois une édition savante et critique des cinq traités qu’on peut considérer comme les plus importants en la matière : le Discours de l’Histoire (1638) et Du peu de certitude qu’il y a dans l’Histoire (1668) de La Mothe Le Vayer ; De l’Histoire (1670) du P. Le Moyne ; De l’usage de l’Histoire (1671) par Saint-Réal ; les Instructions pour l’Histoire (1677) du P. Rapin. Avec ces textes, que leur qualité littéraire seule suffirait à rendre remarquables, sont couverts les enjeux essentiels de l’écriture de l’histoire à l’âge classique dans les ordres épistémologique, littéraire et anthropologique.

Gérard Ferreyrolles est professeur de littérature française à l’université Paris-Sorbonne. Il a publié Pascal et la raison du politique (PUF, 1984), Les Reines du monde. L’imagination et la coutume chez Pascal (Champion, 1995) et, en collaboration, Bossuet (PUPS, 2008). Ont participé à ce volume Frédéric Charbonneau (université McGill), Béatrice Guion (université de Strasbourg), Marie-Aude de Langenhagen (professeur en classes préparatoires), Anne Mantero, (université de Franche-Comté), Christian Meurillon (université Lille 3) et Hélène Michon (université de Tours).

http://www.honorechampion.com

[/vc_column_text]

X