Autoportraits au féminin, XVIe-XVIIIe siècle

Sofonisba Anguissola (1535-1625), Autoportrait au chevalet, 1556, huile sur toile, 66 x 57 cm. Source : Wikimedia.
Séminaire du GRHS

Sous la responsabilité de

Judith Sribnai
et Alicia Viaud

 

 

 

 

> Inscription obligatoire

Ce séminaire se propose d’envisager les différentes formes de l’autoportrait au féminin du XVIe au XVIIIe siècle, dans les œuvres de fiction en vers ou en prose, dans les textes référentiels (Mémoires, journaux, correspondances…) ainsi que dans l’iconographie. Ces autoportraits, de taille et d’importance variables, parfois implicites et fragmentaires, peuvent être réalisés par des autrices comme Catherine des Roches ou Félicité de Genlis, par des artistes comme Sofonisba Anguissola, par des savantes comme Christine de Suède, voire par des personnages féminins au sein d’œuvres composées par des femmes ou par des hommes, comme Astrée dans le roman éponyme d’Honoré d’Urfé. On se demandera comment ces représentations de femmes par elles-mêmes traduisent des types de subjectivité ou des rapports au corps contribuant à des constructions d’identité ; comment elles permettent encore de retracer ou d’interroger, à partir d’un point de vue féminin, une histoire de l’intimité et de la structuration des espaces public et privé. Toutes les approches disciplinaires seront les bienvenues : littérature, histoire, histoire de l’art, philosophie…

Le séminaire 5 fait relâche en 2023-2024

Programmation ___
Axe de recherche correspondant ___