Axe_3

Plus que le livre, c’est la mobilité des imprimés de large circulation qui sera au cœur de cet axe. 

Dans la perspective d’un espace urbain qui voit un essor important de la presse périodique et, plus largement, de la production et de la consommation de l’imprimé, il s’agit d’interroger ici les formes de fabrication, de circulation, de coexistences, de superposition, de réception et d’influences réciproques de l’information urbaine dans à l’époque moderne. Penser matériellement l’information permet d’apprécier les formes et les modalités d’un phénomène d’histoire socio-culturelle du politique.

Cet axe interroge l’occupation des espaces publics, enquête sur la réception qu’on sait marquée par des prismes déformants sociaux et culturels, explore les modes et les critères de vérification et de vérité, identifie des territoires contrôlés ou centraux d’information ou de déformation des nouvelles, réunit les acteurs sociaux autour desquels gravitent ces informations et à travers lesquels se forment une nouvelle culture de la cité.

 

1.

Comprendre les mobilisations collectives engagées par des dispositifs émotionnels.

 

2.

Étudier la circulation d’une émotion dans l’espace public, entretenue par une cascade d’imprimés sous toutes leurs formes.

 

3.

Identifier les ruptures, les rythmes et les temporalités dans les représentations de la période étudiée.

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013