Axe_2

L’émergence d’une industrie de l’information et de circulation des nouvelles a contribué à créer, d’une part, un public de nouvelle espèce et, d’autre part, à produire une nouvelle forme de représentation collective, la célébrité. Les célébrités sont des créations d’une écologie médiatique moderne – comme les médias d’information, les théâtres commerciaux ou les nouvelles formes de reproduction visuelle, telles que les portraits gravés.

Cet axe s’attache à étudier l’émergence de nouveaux régimes de renommée, en creusant le concept de célébrité mais aussi, sur le plan politique, en interrogeant celui de popularité.

 

1.

Saisir l’émotion non pas comme causalité, mais comme point d’observation, au carrefour de l’individu et du collectif.

 

2.

Prêter une attention particulière aux égo-documents, riches quant à la perception et à la description de soi et de l’autre.

 

3.

Penser la célébrité comme laboratoire particulier pour l’organisation des partages sociaux et sexuels.

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013