La sorcellerie diabolique, imaginaire et persécution (XVe-XVIe siècles)

février, 2018

07fév14 h 00 min17 h 00 minLa sorcellerie diabolique, imaginaire et persécution (XVe-XVIe siècles)Un séminaire avec Martine Ostorero et Pau Castell

Détails de l'événement

La Société d’études médiévales du Québec (SEMQ) et le GRHS ont le plaisir de vous convier au séminaire qui se tiendra le 7 février 2018, 14h-17h : La sorcellerie diabolique, imaginaire et persécution (XVe-XVIe siècles). 

 

Martine OSTORERO (Univ. de Lausanne)

Diable, démons et sorciers au sabbat: vers une nouvelle démonologie?

Au cours du XVe siècle, l’élaboration de l’imaginaire du sabbat des sorcières a contribué à amplifier la composante démoniaque de la sorcellerie: c’est du démon que les sorciers et sorcières détiendraient leurs pouvoirs maléfiques, grâce au pacte conclu avec lui. Démonolâtres et apostats forment une secte dirigée par le diable, dont la souveraineté se révèle tyrannique. Diable et démons interagissent physiquement avec leurs adeptes, qui perçoivent leur corporéité et font l’expérience d’un contact charnel avec eux. Les traités de sorcellerie contribuent ainsi à construire une nouvelle démonologie qui s’actualise lors des chasses aux sorcières.

Pau CASTELL (Univ. de Barcelone)

Le sabbat dans la documentation judiciaire et ses premières représentations artistiques

Au cours du XVe siècle, les cours laïques et inquisitoriales du sud de l’Europe déclenchent des procès contre des hommes et des femmes accusées d’un nouveau crime contre Dieu et la société: le crime de sorcellerie diabolique. Cette nouvelle typologie criminelle, à mi-chemin entre l’hérésie et le maléfice, s’articule autour de l’imaginaire du sabbat diabolique, dont les procès font une description assez détaillé. L’action judiciaire, ensemble avec les traités et les récits littéraires, contribue à la formation d’une « mythologie de la sorcellerie » qui s’étend bientôt sur tout le continent, parallèlement à la diffusion de modèles artistiques qui deviendront de plus en plus stéréotypés.

Pour préparer le séminaire, trois dossiers de sources et deux articles peuvent être téléchargés ici.

Heure

(Mercredi) 14 h 00 min - 17 h 00 min

Endroit

Université du Québec à Montréal

1255 rue Saint-Denis, Montréal, Local A-6110

0 Avis

X