Perspectives citoyennes

PERSPECTIVES
CITOYENNES

Anonyme, Brissot et 20 de ses complices condamnés à mort par le tribunal révolutionnaire, 1793, Paris, Musée Carnavalet.

Depuis quelques décennies déjà, nombreux sont les enjeux qui viennent remettre en question notre vision « traditionnelle » de la citoyenneté, soit celle qui s’envisage dans le cadre de l’État-nation. Qu’il s’agisse de la perte de confiance des citoyens envers les institutions ou leurs représentants, des enjeux mondialisés que sont les changements climatiques et la pandémie de Covid-19, ou encore les tensions engendrées par les politiques d’immigration, il semble que les États deviennent de moins en moins outillés pour faire face à ces défis qui dépassent largement leur sphère d’influence.

Ariane Godbout,
membre étudiante du GRHS.

Ce contexte de transformations, dans lequel la capacité d’action des citoyens semble plus que jamais menacée, met en lumière un besoin urgent de repenser les bases de notre implication dans l’espace public, d’explorer différentes manières de se politiser, voire même d’emprunter de nouvelles avenues afin de redéfinir notre identité collective. C’est pour répondre à ce besoin, pour élargir notre conception de la citoyenneté et voir comment on peut retrouver une capacité d’action sur notre milieu que Perspectives citoyennes a été créé, à l’initiative d’Ariane Godbout, membre étudiante du GRHS.

Chaque capsule de cette série porte sur des aspects de la citoyenneté grâce des entrevues avec un ou plusieurs invités. En variant les échelles géographiques et temporelles, nous obtenons suffisamment de recul – de perspective – pour nous interroger sur nos propres pratiques et voir comment elles peuvent s’enrichir au travers de la discussion. Qu’il s’agisse de la réalité vécue des citoyens de la République romaine, du statut particulier des « étrangers » dans la société québécoise, ou encore des hauts et des bas du système électoral américain, la variété de sujets abordés nous permet d’éveiller notre curiosité, de nous interroger sur nos propres pratiques et d’inventer de nouvelles manières de nous réapproprier l’espace public.

Dans une volonté de créer un dialogue entre théorie et pratique, la parole a été donnée tant à des chercheurs qu’à des intervenants de terrain qui, par leur pratique, enrichissent notre compréhension de la citoyenneté en évoquant les contraintes, les imprévus, mais aussi les possibilités et les inspirations inhérentes à l’implication politique et sociale.

Épisode 3  ___

Les grèves
étudiantes
médiévales:
genèse d’une pratique
contestataire

entrevue avec Maxime Laprise

Dans cette capsule, nous vous proposons de plonger dans la longue histoire des grèves étudiantes en abordant le contexte de création des premières universités — à l’époque médiévale — et des importantes grèves qui les ont touchées, dont la plus célèbre: celle de l’Université de Paris, en 1229. Quelle était la nature des relations entre les membres de la communauté universitaire et la communauté dans laquelle ils s’inscrivaient? Pour quelles raisons faisait-on la grève? Qu’est-ce que l’histoire des grèves étudiantes de l’époque peut nous apprendre sur les grèves actuelles? En compagnie de Maxime Laprise, doctorant en histoire médiévale à l’Université de Montréal.

Version audio (longue) ___

Version vidéo (courte) ___

Épisode 2  ___

Les animaux
devraient-ils
être citoyens?

entrevue avec Valéry Giroux

Dans cette capsule, nous nous inspirons de l’ouvrage Zoopolis: une théorie politique des droits des animaux, rédigé par Sue Donaldson et Will Kymlicka, afin de nous interroger sur les possibilités et les implications d’un univers dans lequel les animaux domestiques seraient reconnus en tant que citoyens au même titre que les humains. Comment organiser la ville où les animaux peuvent circuler librement? De quelle manière leur permettre d’exprimer leurs besoins, leurs désirs? Quels changements politiques la Zoopolis impliquerait-elle? Derrière cette proposition a priori surprenante se découvre une théorie politique et philosophique consistante qui pousse à nous interroger sur le rapport que nous souhaitons entretenir avec les êtres animaux  qui  partagent nos vies… et les autres! En compagnie de Valéry Giroux, juriste et chercheuse en éthique animale. 

Version audio (longue) ___

Version vidéo (courte) ___

Épisode 1  ___

Être citoyen
dans la Rome
républicaine:
entrevue avec Nathan Murray

Dans cette capsule, nous vous proposons un retour de plus de 2000 ans en arrière pour nous plonger dans l’univers des citoyens romains. Qui étaient-ils? En quoi leur statut les différenciait-il de tous ceux et celles — étrangers, femmes, esclaves — qui ne bénéficiaient pas de la citoyenneté? Comment le concept a-t-il évolué dans la longue histoire de Rome? En compagnie de Nathan Murray, doctorant en histoire romaine à l’Université Laval et à l’Université Paris Nanterre.

Version audio (longue) ___

Version vidéo (courte) ___

X