PÔLES DE RECHERCHE

Agents

Au-delà des individus comme acteurs privilégiés de leurs relations sociales, il s’agit ici d’étudier les groupes, les réseaux et les processus de médiation dans la construction et la diffusion des savoirs et des solidarités. De même, particulièrement pour la période 1650-1850, le public et la société civile sont au coeur des préoccupations des contemporains et sont compris très clairement comme des acteurs fondamentaux du politique.

Espaces

Les aires géographiques et les territoires définissent souvent les champs traditionnels de la recherche ; or, il existe aussi des phénomènes spatiaux qui ont une dimension dynamique : les flux, les réseaux, les interactions font de l’espace un agent historique et un outil pour penser les ruptures qu’il encadre. D’autant que certaines formes de sociabilité cherchent à s’affranchir des frontières.

Normes

Si on part de l’hypothèse que la sociabilité est une forme de « douce police » (David Hume) qui ne requiert pas l’intervention continue d’un pouvoir coercitif, on peut néanmoins rechercher les points de contacts et de divergence entre ces deux formes de police. Si les pratiques de sociabilité ne font pas toujours l’objet d’une régulation directe par les autorités, les lieux et les moments où elles s’enracinent sont, pour leur part, toujours régulés.

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013