Le Groupe de recherche en histoire des sociabilités étudie l’évolution des formes et des pratiques de la sociabilité dans un long dix-huitième siècle secoué et réinventé par des révolutions – politiques, bien sûr, mais aussi scientifique, commerciale et industrielle. Les formes de la sociabilité, qui mettent en jeu le lien social entre les individus et les communautés pour le construire, le pérenniser ou le rompre, sont définies historiquement : elles s’enracinent dans des lieux et des moments spécifiques, donnent lieu à des pratiques portées par des agents, obéissent à des normes.  C’est à ces différentes mécaniques du « vivre ensemble » que les chercheurs du GRHS consacrent leurs travaux.

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013