Sophie Abdela

Doctorat Histoire (Université de Caen Basse-Normandie) – PhD Histoire (Université du Québec à Montréal)

Sophie Abdela est professeure au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke. Ses recherches portent sur les prisons ordinaires de Paris au XVIIIe siècle, en s’intéressant plus particulièrement au caractère urbain de la geôle, à la perméabilité des établissements et aux formes de relations sociales qui s’y construisent. Ses travaux actuels visent à dresser une « écologie carcérale » et à comprendre comment la prison pouvait s’insérer dans les dynamiques urbaines environnantes.

  Sophie.Abdela@USherbrooke.ca

  (819) 821-7905

Les recherches de Sophie Abdela se consacrent aux différentes formes de marginalités dans la ville à l’époque moderne, mais en les interrogeant à travers les liens sociaux et les formes d’intégration et d’appropriation dont elles font néanmoins l’objet. Après avoir offert un enseignement sur les monstres et l’anormal dans l’Europe moderne, elle travaille présentement sur la prison comme institution urbaine et sur les prisonniers comme habitants de la ville : comment, au XVIIIe siècle, vit-on l’enfermement?

Sophie Abdela est aussi responsable de la collection « La prison dans tous ses éclats » qui réunit, sur la plateforme Criminocorpus, des archives judiciaires s’intéressant à la vie interne des prisons, aux relations entre détenus, entre détenus et personnel, aux formes de collaborations et aux accrochages https://criminocorpus.org/fr/bibliotheque/collections/la-prison-dans-tous-ses-eclats/

Sophie Abdela, Formes et réformes : la prison parisienne au XVIIIe siècle, Paris, Champ Vallon, 2019 (à paraître).

S. Abdela, « Salubrité, sociabilité ou exemplarité? Les enjeux de l’infrastructure carcérale dans le Paris des Lumières », Tracés, no 35. (à paraître)

S. Abdela, « Le cachot d’Ancien Régime : objet de tyrannie ou instrument du maintien de l’ordre? », Crime, Histoire et Sociétés. (à paraître)

S. Abdela, « Les fournisseurs des prisons de Paris : de partenaires économiques à réformateurs (1700-1789) », Criminocorpus, 2017. [en ligne]

S. Abdela, « Une incursion dans le quotidien carcéral parisien : l’affaire Ravinet (juillet 1737) », Dix-Huitième Siècle, no 49, 2017, p. 569-587.

S. Abdela et al. (dir.), La sociabilité du solitaire : pratiques et discours de l’intimité, de l’exclusion et du secret à l’époque moderne, Actes du XIIIe Colloque Jeunes Chercheurs du Cercle interuniversitaire d’études sur la République des Lettres, mai 2013, UQAM, Paris, Hermann, 2016, 182 p.

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013