]
  • École d’été internationale : Formation de maîtrise et de doctorat Méthodes et outils numériques : la cartographie en histoire

    École d’été internationale : Formation de maîtrise et de doctorat Méthodes et outils numériques : la cartographie en histoire

    École d’été internationale

    25 au 29 juin 2018

    L’École d’été internationale de Montréal 2018 est la troisième école d’été numérique organisée par le GRHS (UQAM) et le PIREH (Université de Paris 1). Elle s’inscrit dans le cadre d’un partenariat qui a pour objectif de favoriser l’échange des pratiques du numérique entre le Québec et la France, leur apprentissage par les étudiants des cycles supérieurs – maîtrise et doctorat –, et la mobilité étudiante. L’esprit de cette école est de promouvoir l’usage des méthodes informatiques de la recherche en sciences humaines et sociales dans la discipline historique. Organisée par des enseignants-chercheurs expérimentés, elle aborde des méthodologies et des thématiques innovantes, appliquées au sein d’une pédagogie adaptée aux spécificités de l’histoire, aux besoins des étudiants et aux impératifs de la recherche.

  • École d’été internationale <br/> Du manuscrit à l’incunable : initiation au texte médiéval et renaissant

    École d’été internationale
    Du manuscrit à l’incunable : initiation au texte médiéval et renaissant

    École d’été internationale

    Du 26 au 31 août 2018

    Cette école d’été est une toute nouvelle initiative née d’un partenariat entre le département d’histoire de l’UQAM, le Groupe de Recherche en Histoire des Sociabilités (GRHS) et l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT/CNRS Paris). Cette formation intensive s’adresse aux étudiants et aux chercheurs en histoire, en littérature et en philosophie, ainsi qu’à tous ceux et celles désirant s’initier au travail sur les textes manuscrits et les premiers textes imprimés. Les textes y seront abordés tant en fonction de leur matérialité qu’en fonction de leur histoire, de leur transmission et de leur conservation dans les bibliothèques et archives. D’une durée de six jours, cette école propose une formule pédagogique qui allie des conférences théoriques et des ateliers de lecture et de travail sur les documents.

  • École d’été internationale du PIREH et du GRHS : les bases de données en histoire

    École d’été internationale du PIREH et du GRHS : les bases de données en histoire

    Du 22 au 26 mai 2017

    L’École d’été internationale de Paris 2017 est la seconde école d’été numérique organisée par l’UQAM et l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Elle s’inscrit dans le cadre d’un partenariat émergent qui a pour objectif de favoriser l’échange des pratiques du numérique entre le Québec et la France, leur apprentissage par les étudiants du cycle supérieur – maîtrise et doctorat – , et la mobilité étudiante. L’esprit de cette école est de promouvoir l’usage des méthodes informatiques de la recherche en sciences humaines et sociales dans la discipline historique. Organisée par des enseignants-chercheurs expérimentés, elle aborde des méthodologies et des thématiques innovantes, appliquées au sein d’une pédagogie adaptée aux spécificités de l’histoire, aux besoins des étudiants et aux impératifs de la recherche.

    Seconde édition d’une école qui veut s’inscrire dans la durée, elle sera la première organisée en France, après celle de Montréal, tenue à l’UQAM en mai 2016. Le thème choisi cette année, « Les bases de données en histoire », se situe dans le prolongement du précédent, axé sur les méthodes d’analyse textuelles assistées par ordinateur. L’objectif est de permettre aux étudiants de maîtrise et de doctorat, ainsi qu’aux collègues de l’UQAM et de l’Université de Paris 1, de se former aux méthodes de structurations des données, ainsi qu’aux enjeux historiographiques et épistémologiques de leur application aux sciences sociales en général, et à l’histoire en particulier. Consacrée à la méthodologie, cette école se situe ainsi au carrefour de leur domaine d’étude individuel, de leur formation académique et d’une approche méthodologiques commune.

  • École d’été internationale du PIREH et du GRHS : formation à la lexicométrie

    École d’été internationale du PIREH et du GRHS : formation à la lexicométrie

    Du 2 au 6 mai 2016

    Organisée en collaboration avec le PIREH (Pôle Informatique de Recherche et d’Enseignement en Histoire) et l’IRHIS (Institut de recherche historique du Septentrion), cette première École d’été du GRHS entend former les participants non pas à l’informatique, mais à l’utilisation scientifique des méthodes de recherche que l’informatique met à la disposition des chercheurs. Si ces méthodes intéressent non seulement les historiens, mais aussi toutes les disciplines des SHS (philosophie, sociologie, psychologie, littérature), elles restent le plus souvent ignorées, voire parfois évitées au prétexte des savoir-faire « techniques » qu’elles imposent de maîtriser. Cet état de fait est d’autant plus paradoxal que les logiciels sont de plus en plus nombreux et de plus en plus simples d’utilisation. Le risque devient alors celui d’un usage en dehors de toute formation méthodologique et épistémologique.

Tous droits réservés - Université du Québec à Montréal - 2013